jeudi 14 février 2013

La cheminée éthanol, un allié pour la préservation de la planète ?


 Pour se réchauffer, rien de tel qu'un bon feu de bois. Mais si aujourd'hui les gens pensent plutôt à acheter une cheminée éthanol pour son côté esthétique, la cheminée a une longue histoire au côté de l'homme. On a d'abord utilisé ce matériel pour ses qualités de chauffage et aussi pour cuisiner.
Ce n'est qu'au XIIe siècle que la cheminée à usage décoratif est apparue et au XIIIe siècle, les cercles bourgeois en font un objet de luxe, en privilégiant l'esthétique au côté pratique. Il arrivait même qu'une maison dispose de plusieurs cheminées.

Cet intérêt croissant pour ce foyer entraine la recherche de nouveau combustible et l'on voit apparaître, quelques siècles plus tard, la houille et le charbon de bois. Ce dernier permit le développement de l'industrie sidérurgique, du chemin de fer ou des moteurs à vapeur en général, alors que la houille elle a joué un rôle important dans la révolution industrielle du XIXe siècle. À partir de ces nouvelles matières fossiles, les ménages utilisent des cheminées utilisant le charbon ou la houille à l'intérieur d'un poêle fermé. Par la suite, on aménagea un conduit servant à évacuer les fumées résultant de la combustion de ces sources d'énergie.
Si jusqu'alors, la cheminée est plus utilisée pour son côté pratique, au XXe siècle, elle est plutôt prisée pour l'image de luxe qu'elle renvoie. A ce moment, on voit apparaître la cheminée électrique qui permet de se chauffer et offre le spectacle assez impressionnant de flammes sur des buches incandescentes, dans une imitation très réaliste. L'avantage certain de ces nouveaux types de cheminées est sans doute qu'elles ne dégagent pas de fumée et ne nécessitent pas d'entretien. Il faut dire aussi que la pollution constatée a un peu poussé les populations à chercher comment se chauffer sans nuire gravement à la nature. Notons également que cela a ouvert un marché intéressant tant pour les designers que pour les scientifiques qui cherchent et développent des combustibles moins agressifs pour notre belle planète. Ces nouvelles cheminées ont donc plus de bons côtés que de mauvais semblent-il.

En fait, ce ne sont pas vraiment de nouvelles cheminées, mais plutôt de fausses cheminées, qui sont plus axées sur l'esthétique, mais peuvent également servir au chauffage écologique comme une bonne vieille cheminée. Alors, ces petits bijoux architecturaux sont soit intérieurs, soit extérieurs. Dans le premier cas, on retrouve surtout la cheminée design qui est une sorte de décoration murale sans foyer ni rien et qui est née de la nécessité de masquer les conduits dans les bâtiments anciens, la cheminée électrique dont on a parlé plus haut, et la cheminée bio ethanol à vendre qui, en plus d'avoir un aspect décoratif, sert également à réchauffer la maisonnée et cela, sans produire de fumée. Pour ce qui est de la fausse cheminée extérieure, elle peut être purement esthétique, ou servir à d'autre fin comme la dissimulation d'appareillage sur le toit. Elles peuvent être édifiées avec des matériaux traditionnels ou alternatifs en fonction de l'effet que l'on souhaite obtenir.
Quoi qu'il en soit, les hommes auront toujours besoin de se réchauffer par un temps frisquet et bien que certains ne soient pas particulièrement emballés par ces nouvelles cheminées, on peut dire qu'elles représentent, à l'heure actuelle, un compromis des plus acceptables pour atténuer les effets de la pollution.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire